Résumé

Le master de sociologie s’inscrit dans le prolongement de la formation générale offerte durant les trois années de licence sociologie à Nantes. Il vise à l’approfondissement d’une posture sociologique réflexive, théoriquement fondée et appuyée ... En savoir plus

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

Contact pédagogique (Enseignant-chercheur responsable) : remy.le-saout@univ-nantes.fr
Contact administratif (Secrétariat) :       sandrine.berry@univ-nantes.fr
 
  • Contact Reprise d'études / Formation continue

Pôle Formation Continue : Lettres - Langues - SHS - STAPS

Formulaire de contact

Détails

Capacité d'accueil de la mention

Année 2018/2019

Pour la 1ère année de Master : 90
Pour la 2ème année de Master : 85

A titre d'information, effectifs attendus:

  • pour le parcours terrains, enquêtes, théories: 35 (M1) ; 30 (M2)
  • pour le parcours santé et conditions de travail: 20 (M1) ; 20 (M2)
  • pour le parcours action publique territoriale: 20 (M1) ; 20 (M2)
  • pour le parcours sciences sociales et criminologie: 15 (M1) ; 15 (M2)

Présentation

Le master de sociologie s’inscrit dans le prolongement de la formation générale offerte durant les trois années de licence sociologie à Nantes. Il vise à l’approfondissement d’une posture sociologique réflexive, théoriquement fondée et appuyée sur des méthodes d’investigation sociologiques diversifiées (enquêtes statistiques, archives, entretiens, observation ethnographique). L’approche pluridisciplinaire est renforcée par la mutualisation d’enseignement avec d’autres composantes (droit-science politique, géographie, STAPS …) et approfondie en M2. Pratiquement, le master est organisé en 4 parcours avec des passerelles possibles sous condition entre le M1 et le M2 :

  • Terrains, enquêtes et théories (TET) : il oriente les diplômé-e-s vers les métiers de la recherche académique et non académique. Capacité totale en M1, 30 places.
  •  Action publique territoriale (ACT) : il vise les métiers en lien avec le développement territorial (chargé d’études, chargé de mission, agent de développement local, attaché territorial …). Capacité totale en M1, 20 places.
  • Santé et conditions de travail (SCT) : il forme aux métiers de l'expertise et du conseil dans le domaine de la santé au travail et des risques professionnels. Capacité totale en M1, 20 places.
  • Sciences sociales et criminologie (SSC) : il prépare aux métiers ressortissant aux champs de la prévention et du traitement des déviances et des illégalismes. Capacité totale en M1, 20 places.

Le master est adossé au laboratoire de recherche, le CENS (UMR 6025). Tous les parcours s’inscrivent dans les axes de recherche du laboratoire.

Objectifs

Le master de sociologie approfondit la posture, les connaissances et les compétences sociologiques. Il prépare à la professionnalisation des étudiant-e-s dans les domaines de la recherche académique et non académique : l'action publique territoriale, la santé et les conditions de travail et la criminologie. En s'appuyant sur des bases communes (théories, concepts, méthodes), la formation est organisée en quatre parcours spécialisés correspondant aux secteurs professionnels visés.

Lieux

Nantes

Admission

Pré-requis

Niveau(x) de recrutement

Bac +3, Bac +4

Formation(s) requise(s)

Les étudiants en formation initiale doivent être titulaires d'une licence de sociologie, ethnologie, anthropologie, sciences sociales, démographie, histoire, géographie (sauf SCT), géographie et aménagement (sauf SCT), santé publique (pour SCT et ACT), science politique, intervention sociale.

Les professionnels en activité ou adultes en reconversion professionnelle, non titulaires d’une licence précédemment citée, peuvent demander une dérogation d’accès (sur la base d’un dossier montrant des compétences et connaissances ajustées au parcours choisi).

Modalités de candidature

Procédure de sélection pour l'année universitaire 2018-2019

  • Dates d'ouverture du serveur de candidature M1 :
    • Ouverture du serveur : lundi 23 avril 2018
    • fermeture du serveur : lundi 14 mai 2018
  • Pour déposer votre candidature M1 ou M2 rendez-vous sur www.univ-nantes.fr/candidature-master

  • 2ème campagne de candidature pour le Master 1 parcours ACT et SCT : du 23 août au 3 septembre 2018
  • 2ème campagne de candidature pour le Master 2 parcours TET et ACT : du 23 août au 3 septembre 2018

Sélection: examen de dossier et éventuellement entretien

Pour tous les parcours , il est nécessaire de constituer un dossier.

  • Quel que soit le parcours choisi, le dossier doit être obligatoirement composé :
    • d'un CV en français,
    • du relevé des notes en L1,  L2 et L3.
    • du diplôme de Licence.
  • En complément, il est demandé selon les parcours :
    • Pour le parcours Terrains, enquêtes et théories (TET) : une lettre de motivation de 2 à 4 pages (avec bibliographie) faisant état des intentions de recherche.
    • Pour le parcours Action publique territoriale (ACT) : une lettre de motivation devant faire état du projet professionnel (2 à 4 pages). Durée 15 mm environ.
    • Pour le parcours Santé et conditions de travail (SCT) : une lettre de motivation (2 à 4 pages) qui précise les thèmes de prédilection du candidat. Un entretien d’environ 15 minutes est destiné à vérifier l’ajustement entre les attentes du candidat et la formation proposée.
    • Pour le parcours : Sciences sociales et criminologie (SSC) : une lettre de motivation devant faire état du projet professionnel.

Procédure de candidature en master 1 pour l'année 2018-2019
En savoir plus
 

Programme

Il est organisé en 4 parcours avec des passerelles possibles sous condition entre le M1 et le M2.

  • Parcours Terrains, Enquêtes, Théories

Les enseignements ont des formats variés (CM, Tds, Ateliers, Stages de terrain). Certains cours sont mutualisés avec d’autres parcours de master, ce qui permet des échanges entre formations et des passerelles possibles entre celles-ci. A côté des enseignements dispensés en présentiel au sein de l'université, le parcours TET propose deux dispositifs hors les murs originaux fondés sur une transmission du métier de chercheur en actes et in situ. Téléchargez le programme détaillé de ce parcours

  • Parcours Action publique territoriale

L’année de Master 1 est divisée en deux temps. Un premier semestre porte sur des apports théoriques, conceptuels et méthodologiques. Un deuxième semestre ouvre au regard interdisciplinaire mais est avant tout consacré à la réalisation d’une mission de stage de 3 mois minimum et à la rédaction d'un mémoire.  L’année de Master 2 est organisée selon les mêmes principes, en insistant plus au premier semestre sur les dispositifs d'analyse des territoires et en allongeant la durée du stage (4 mois minimum) au second semestre. Téléchargez le programme détaillé de ce parcours

  • Parcours Santé et conditions de travail

L’année de Master 1 est divisée en deux temps : un premier semestre qui condense les apports théoriques et conceptuels (certains cours sont mutualisés avec d’autres parcours du master de sociologie, en particulier avec « Action publique locale ») ; un deuxième semestre essentiellement consacré à la réalisation d’une mission de stage de 3 mois minimum.
L’année de Master 2 est organisée en alternance : une semaine de cours par mois en alternance avec la réalisation d’une mission de stage (d’une durée minimale de 4 mois) ou avec un emploi notamment dans le cadre d’un contrat de professionnalisation. Téléchargez le programme détaillé de ce parcours

  • Parcours Sciences Sociales et criminologie

Les enseignements ont des formats variés (CM, Tds, Ateliers, Stages de terrain). Certains cours sont mutualisés avec d’autres parcours de master, ce qui permet des échanges entre formations et des passerelles possibles entre celles-ci. Téléchargez le programme détaillé de ce parcours

Tous les parcours du master font l'objet d'un travail de recherche sur le terrain ou d'un stage. Les travaux sont évalués par un mémoire et une soutenance. Le stage est obligatoire en M1 et en M2.

  • Pour le parcours Terrains, enquêtes et théories (TET) : Réalisation d'une enquête empirique sur un sujet précis encadrée par un membre du CENS.

  • Pour le parcours Action publique territoriale (ACT) : Les stages sont prévus au second semestre de l'année universitaire. Ils commencent début février (durée minimum 3 mois en M1 et 4 mois en M2).

  • Pour le parcours Santé et conditions de travail (SCT) : En M1 le stage est au minimum de 3 mois et a lieu au second semestre. En M2, le stage est au minimum de 4 mois et est organisé en alternance (une semaine de cours et trois semaines de stage – ou d’emploi, dans le cadre d’un contrat de professionnalisation notamment

  • Pour le parcours : Sciences sociales et criminologie (SSC) : Stages obligatoires

Et après ?

Niveau de sortie

Bac+5 (Niveau I)

Compétences visées

Référentiels de compétences : RNCP, Inventaire, RAC

Poursuites d'études

Pour tous les parcours, la poursuite d'études est possible, sous conditions, en doctorant réalisé au sein du laboratoire CNRS, le CENS.

Débouchés professionnels

Secteurs d'activité

  • Social
  • Etudes socio-économiques

Secteurs d'activité ou type d'emploi

  • Master Action publique territoriale (ACT) :

La parcours Action publique territoriale forme aux métiers de l'expertise et du conseil dans les domaine de l'action publique locale à toutes les échelles. Ces emplois sont proposés par des cabinets de consultants et des bureaux d'études, les collectivités territoriales, les agences de développement et d'aménagement, les services études des administrations déconcentrées de l'Etat, les associations.

Les emplois accessibles aux diplômé(e)s  sont :  chargé d'études, chargé de mission, consultant, agent de développement, animateur territorial, responsable de services d'études, rédacteur ou attaché territorial.

  • Parcours Terrains, Enquête, Théories Parcours (TET)

Le parcours TET ouvre sur la poursuite d'études en doctorat de sociologie, avec la production d'une thèse qui débouche elle-même sur les concours de maître de conférences en sociologie et de chercheur dans des institutions nationales de recherche (CNRS, INED, IRD). Plus largement, le parcours prépare aux emplois d'ingénieur d'études, de chargé d'études au sein d'organismes publics et privés (observatoires), aux concours de l'enseignement secondaire et de la fonction publique territoriale.

  • Parcours Santé et conditions de travail : (SCT)

Le parcours Santé et conditions de travail forme aux métiers de l’expertise et du conseil dans le domaine de la santé au travail, des risques psycho-sociaux, de la qualité de vie au travail. Les lieux d’exercice professionnel sont les cabinets d’expertise, les organismes publics et parapublics spécialisés (ANACT, ARACT, CARSAT, INRS, etc.), les organisations professionnelles, les services Ressources Humaines de grandes entreprises et d’établissements publics.
Les emplois accessibles aux diplômés sont : Consultant en organisation du travail et santé, Expert en condition de travail, Intervenant en prévention des risques professionnels, Contrôleur de sécurité CARSAT, Formateur sécurité, Responsable prévention RH, Chargé d’étude.

  • Parcours Sciences sociales et criminologie (SSC)

Le parcours prépare aux métiers ressortissant aux champs de la prévention et du traitement des déviances et des illégalismes.